Black Wolf


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Black Wolf ferme ses portes
Merci pour tout




Partagez | 
 

 Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lynkaa

avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 36
▌I n s c r i p t i o n : 30/12/2009
▌A g e : 23
▌D e v i s e : Je ne suis pas folle, je suis juste moi
▌P u f : >P<

MessageSujet: Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]   Ven 01 Jan 2010, 19:14

Le soleil commençait déjà à se coucher derrière les chutes. Cependant, il faisait encore jour. Le vent n’était pas présent, aucun nuage à l’horizon. Seul un ciel bleu, glacial, pouvait être observé en levant la tête. Le silence régnait, hormis le bruit de l’eau qui coule. Et autre chose. Des pas. Ceux de Lynkaa, louve couleur de la nuit. En effet, elle venait d’arriver sur ces terres. Elle ne connaissait rien. Elle voulait juste visiter un peu, ou rencontrer quelqu’un.
La louve avança doucement, foulant la terre presque sans faire de bruit. Puis, elle s’assit face aux chutes et attendit. Quoi ? Elle ne le sait pas vraiment. Mais ça ne la dérange pas d’attendre sans but précis. Elle a le temps, le temps d’attendre. De plus, il n’y avait rien ni personnes pour lé déranger ou l’arracher aux paisibles rêveries dans lesquelles elle s’était enfoncée. A mois que … à moins que rien. Silence total
L’endroit ou elle se trouvait était magnifique. L’eau était si claire qu’on avait l’impression qu’elle n’était même pas là. L’endroit était tellement grand que la louve se compara à une fourmi parmi un troupeau d’éléphants. Elle se leva pour aller boire de cette eau qui donner tant envie. Sa langue avait à peine touché la surface du liquide qu’elle eut un mouvement de recul. L’eau était glaciale ! Très rafraichissante, à la limite de la congélation. Mieux valait de pas en boire davantage ou elle aurait l’impression d’avoir un glaçon à la place de la gorge. Elle retourna se poster devant l’étendue d’eau, attendant toujours. Son esprit commença à voyager dans les entrailles de sa mémoire. Qui, elle se l’avoua, ressemblait un peu à une éponge. Que c’était-il passé ? Tant pis, jusque là, elle à vécu sans savoir, un jour de plus, de moins, voire un mois, un an, …, ne la tuera pas plus. Elle s’y était fait à la longue. Elle n’avait perdu qu’une partie de son passé, même pas la moitié. De plus, elle se souvenait de beaucoup de choses importantes, son nom, sa famille, ce qu’elle était. Lynkaa était vraiment plongée au plus profond d’elle-même quand quelque chose changea autour d’elle. Elle ne sut dire sur quoi elle se basait, mais il allait se passer quelque chose dans les minutes qui suivraient. Il suffira juste d’être assez patient pour attendre de connaître la suite …
Revenir en haut Aller en bas
Ekusa

avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 149
▌I n s c r i p t i o n : 09/08/2008
▌A g e : 26
▌D e v i s e : *Advienne que pourra*
▌P u f : Elowi
▌H u m e u r : Pensif

MessageSujet: Re: Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]   Lun 04 Jan 2010, 03:12

La neige recouvrait encore les terres de Black Wolf mais il faisait un peu moins froid ce jour-là, l'épidémie elle aussi se calmait peu à peu et la nourriture ne tarderait pas à réapparaître au plus grand bonheur de tous. Pourtant il fallait tenir jusqu'à ce que les lapins et les perdrix reviennent, et pour cela il fallait chasser, encore et encore, que dis-je ? Chasser ? Non. Traquer. Traquer les proies une à une, ne pas relâcher, ni le jour, ni la nuit. POurtant certaines créatures de ces lieux ne s'amusaient pas à traquer ainsi, elles mangeaient si elles trouvaient du gibier, sinon non.

Un grand loup était ainsi, respectueux de la vie animale comme aucun autre, sauvant même des bébés phoques ... En fait il avait faim, très faim mais son esprit était trop occupé à vagabonder pour écouter les réticences de l'estomac à faire un pas de plus. Pourtant il devait songer à manger quelquechose, de temps en temps on pouvait l'appercevoir lever le museau vers le ciel pour trouver une quelconque odeur. Mais toujours rien alors que le jour commençait à baisser, seul l'odeur de l'eau.

Les chutes de l'évasion, Ekusa commence à connaître ce lieu où l'eau y est froide, encore plus en cette saison ... Mais il a envie d'y retourner, peut-être que la chasse y sera plus prometteuse. Il change donc de direction et prend l'allée qui mène à cet endroit aux couleurs magiques à certains moments, notamment au lever du jour. Et soudain une odeur ... non deux odeurs ! Deux jeunes oiseaux clouer au sol ... Des perdrix ! Ekusa n'hésite pas et saute sur l'occasion, c'est un vrai festin ce repas là.

Il bondit sur les deux bêtes qui partent en courant à vive allure, il est rapide et donc les suit facilement, la langue pendante, alléché par l'odeur de ces proies bien juteuses, et vu à la vitesse où elles vont en bonne santé. Mais ça glisse ... Le vieux loup sent alors la glissade arrivé, son corps bascule en avant sur la neige et il entame un rouler bouler du haut de cette petite hauteur ... Les perdrix sont fauchés au passage, piallant et hurlant comme des gorets qu'on égorge.

Finalement la masse de neige et de chaire se fracasse contre quelquechose ... de dur, de vivant même ! Ekusa sortit la tête de la neige avait un grognement amusé, il sortit complètement de l'amas de cet élément froid et duveteux lorsqu'une perdrix sortit juste à côté de lui. Avec un léger sourire sur les babines il bondit sur la bête et la tua d'un coup de dent. Il chercha sa deuxième proie qui était ... à côté d'une louve noire, elle portait l'odeur des whites et semblait un peu étonné de cette situation. La seconde perdrix, plus petite, une femelle surement, était à côté d'elle, totalement sonné. Le grand loup ne bougea plus un muscle, les oreilles dressés et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
http://chevalacademie.forumactif.fr/
Lynkaa

avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 36
▌I n s c r i p t i o n : 30/12/2009
▌A g e : 23
▌D e v i s e : Je ne suis pas folle, je suis juste moi
▌P u f : >P<

MessageSujet: Re: Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]   Sam 09 Jan 2010, 09:52

Lynkaa était dans le clame quand elle entendit des bruits de pas et d’envol. Elle n’y fit d’abord pas attention, mais quand quelque chose la percuta, elle fut bien obligée de diriger son attention vers cette chose, justement. Elle se retourna et du coin de l’œil vit une perdrix juste à côté d’elle, encore sonnée. Elle posa sa patte dessus, comme pour l’empêcher de repartir et observa plus attentivement ce qui l’avait dérangée. C’était un loup gris, plus vieux qu’elle. Il ne portait pas d’odeur, donc elle supposa qu’il était solitaire. Bien, au moins sa première rencontre ne serait pas un ennemi. La louve noire rit de cette situation. Y avait-il meilleure première rencontre que quelqu’un qui vous bouscule en chassant ? De toute façon, elle n’allait pas rester immobile pendant des mois.
La louve regarda le loup dans les yeux. Puis, elle regarda sa patte, où doucement le volatile reprenait conscience. Elle se décida enfin à parler.


- Je crois que ceci est à vous. Je me trompe ?

Une fois sa phrase terminée, elle donna un léger coup sur la tête de l’oiseau pour ne pas qu’il essaye trop de s’échapper. Avec son museau, elle le poussa en direction du grand loup. Lui aussi était amusé de cette situation. Alors, Lynkaa décida de pousser la conversation, pour ne pas qu’un silence vienne s’installer, comme il y en avait eu si souvent entre son père est elle avant son départ.

- Je m’appelle Lynkaa. Quel est le nom de celui qui chasse la perdrix en bousculant les autres ?

La louve n’avait pas dit cela méchamment. C’était une manière de lui faire comprendre qu’elle ne lui en voulait pas le moins du monde. Alors, sagement, elle attendit une réponse de la part du grand loup solitaire.

[Désolé pour le retard de ma réponse pas tip-top ]
Revenir en haut Aller en bas
Ekusa

avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 149
▌I n s c r i p t i o n : 09/08/2008
▌A g e : 26
▌D e v i s e : *Advienne que pourra*
▌P u f : Elowi
▌H u m e u r : Pensif

MessageSujet: Re: Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]   Dim 14 Fév 2010, 19:41

[ Je m'excuse de mon grand retard, promis je referais plus sans prévenir
et ta réponse est superbe ^^ ]

Ekusa c'était quand même bien amusé de cette glissade, jusqu'au moment où il avait percuté cette louve qui portait l'odeur des whites, il espérait déjà qu'elle ne se soit pas fait mal et puis aussi qu'elle ne lui en veule pas trop, sinon il était encore bien parti pour un combat ou quelquechose du genre. Elle avait assomé la seconde perdrix et la poussa vers lui d'un coup de tête, essuyant ses babines avec sa langue il prit la perdrix qu'il avait tué et la rapprocha de lui avant de regarder celle que la louve avait assomé. D'un coup de patte il l'a rapprocha de la louve et la regarda avec un sourire amusé, manière de lui montrer qu'elle était pour elle, en compensation pour la percrutation ^^.

- Je m’appelle Lynkaa. Quel est le nom de celui qui chasse la perdrix en bousculant les autres ?

Le loup la fixa quelques instants et ouvrit la gueule pour prononcer quelques mots, pourtant rien qu'un mot lui écorchait la langue, il parlait tellement peu souvent, sa dernière vraie conversation remontait au temps où il avait rencontré une jeune louve à l'air triste et souriant à la fois. Il toussa avant de la regarder et de dire dans un murmure

"Ek .. Ekusa"

Voilà ça c'était fait, il lui adressa un léger sourire et regarda autour de lui voir là où finalement sa descente l'avait fait arriver. Les chutes de l'évasion ! Quel hasard, c'était incroyable, il y revenait vraiment souvent ces temps-ci. L'eau n'était pas gelée, au contraire elle coulait plus ou moins doucement le long des pierres et semblait relativement froide ... un peu normal en cette période. Soudain il sentit un choc contre la patte et baissa les yeux au sol, la perdrix assomé c'était soudain relevé et avait complètement fonçé sur lui, il eut un grand sourire et lui donna un coup de patte, tombant au sol, assomé et reprit une respiration douce et apaisée, comme si elle dormait ...

Il la repoussa vers la louve et se rassit, ne sachant que trop faire mais son estomac lui dicta bientôt en poussant un long et sonore grognement, avec un léger rire rauque il sourit et s'attaqua à sa perdrix donc la chaire lui réchauffait doucement la gorge et le corps.
Revenir en haut Aller en bas
http://chevalacademie.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne cours pas devant ton destin, il te rattrapera un jour [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonathan Loïs Taylor ~ Cours droit devant. {OK}
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
» On ne contrôle pas le destin !
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Wolf :: N0RD :: ●● Les Chutes de l'Évasion-
Sauter vers: