Black Wolf


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Black Wolf ferme ses portes
Merci pour tout




Partagez | 
 

 La vie continue de couler ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Atik
* Prince
avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 1097
▌I n s c r i p t i o n : 19/10/2007
▌A g e : 26
▌D e v i s e : Tout près des étoiles, il me semble que j'en touche une du bout des pattes
▌P u f : Sad Love, Kylie, Sacha, Blue, Espoir, Plume
▌H u m e u r : Tout dépend du moment

MessageSujet: La vie continue de couler ...   Jeu 10 Déc 2009, 20:52

... dans ses veines. PV Eve

Le tonnerre qui gronde, un bruit assourdissant qu'on l'entend à plusieurs kilomètres. Ce vacarme, Atik l'entend alors qu'il est à plusieurs centaines de mètres du bruit, le tonnerre résonne en lui comme le vent qui s'engouffre dans son pelage sombre. Son regard doré observent les alentours, il ne connait pas encore très bien ce qu'est l'hiver, mais il sens bien que c'est une saison où il fait froid. La neige il connait, mais ne comprends toujours pas pourquoi ce sable blanc est froid, lui le sable qu'il a rencontré il l'avait trouvé chaud et doux.

Le jeune prince white se dirige le coeur légé vers le bruit assourdissant, il veut savoir pourquoi il y a du tonnerre alors que le ciel est bleu. Atik trottine et zig-zag entre les grands arbres vers pour les apins, les autres le font rire car ils n'ont plus aucune feuille, cela leur donne un drôle d'air.
Il ne faut pas longtemps pour que le petit animal arrive aux chutes après avoir courrut après les mouches ou autres insectes volants. Le louveteau découvre alors des falaises d'où coule des litres d'eau, certains endroits sont des marmittes profondes. Atik curieu s'approche de l'eau, mais il se souvient du lac glacé, et une peur lui noue le ventre.

Atik monte avec difficulté sur un rocher et s'applatit sur le sol, alors lentement et prudement il s'approche du bord de la roche pour regarder en dessus, là il découvre l'eau qui tourbillone créant un sillon blanc. Le louveteau regarde l'eau tourné encore et encore, il tourne la tête en même temps qu'une petite feuille morte qui tourbillone sur l'eau claire. Le petit white recule prudement puis descend rapidement de son rochers pour suivre le cours des chutes, bientôt le vide s'offre à lui, il regarde la petite feuille tomber puis elle disparait sous l'eau, elle ne remonte pas. Alors le louveteau noir fait demi tour et regarde la grande chute qui se dresse devant lui.

Il se demande ce qu'il peut bien y avoir tout en haut piour que tant d'eau viennent tomber dans ces chutes. Atik s'approche d'un petit filet d'eau qui zig-zag entre les roches, il pose sa petite patte dans le liquide et la retire aussitôt, elle est glacée. Atik ne cesse de courrir dans tous les sens il s'amuse à sauter de rocher en rocher, enfin seulement des petits. Le petit être continue de jouer, puis joue à bousculer quelques cailloux dans l'eau. Il aime écouter le bruit que fait la pierre en venant toucher l'eau et les ronds qu'elle produit sur la surface.
Revenir en haut Aller en bas
Eve
* Alpha
avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 983
▌I n s c r i p t i o n : 30/12/2007
▌A g e : 33
▌D e v i s e : Un sourire est plus fort que toutes les armes.
▌P u f : Lili
▌H u m e u r : Mitigée

MessageSujet: Re: La vie continue de couler ...   Ven 11 Déc 2009, 19:37

    La vie coule dans tes veines mon fils. Cette même vie qui coule dans les miennes. Et rassures toi, elle ne coule plus dans les siennes. Ton cauchemars. Celui qui t'a engendré n'est plus. Seul ton véritable père, Ouranos, au delà des liens du sang, saura t'aimer de tout son être. Tout comme moi. N'ai plus de crainte petit Trésor. Ma chair. Mon sang. Mon être tout entier. Je te protégerai, jusqu'à mon dernier souffle et plus encore.

    Une belle journée qui s'étend peu à peu sur Black Wolf. La rosée du matin et les brumes hivernales illustre à merveille un paysage recroquevillé sur lui même. L'hiver est bientôt là. Tous l'ont senti et s'y préparent. Les premières neiges ne devraient plus tarder à pointer le bout de leur nez pour recouvrir les sommets tandis que sous terre, quelques créatures plongeront avec volonté dans le grand sommeil. On ne les reverra que d'ici plusieurs mois. Chut. Laissons les dormir.
    Il fait froid mais le temps est agréable. Sec. Le soleil est là, bienveillant. Le cadre est idyllique pour quiconque saurait en profiter.

    Et c'est le cas de Eve. Matinale.

    Ce sont les pas feutrés de son fils qui ont eu raison de son sommeil. Toujours aux aguets pour le fruit de ses entrailles. Il ne s'en rend peut être pas compte mais elle veille au grain, en toute circonstance. Se faisant discrète pour ne pas le déranger dans ses excursions et découvertes de son environnement. Juste un oeil attentif, dissimulée ça et là. Jamais bien loin du petit loup qui ne se doute de rien. Elle est si fière de lui. Il a beaucoup grandit et sera bientôt un jeune loup fort et elle l'espère, juste. Elle fera tout pour qu'il devienne quelqu'un de bien. Un jeune Prince digne de confiance, qui saura prendre soin des siens. Mais en attendant, Atik doit vivre sa vie d'enfant, dans l'insouciance. Autant que faire se peut.
    Elle le sent pourtant qui bouge durant son sommeil. Elle sait que les cauchemars hantent ses nuits qui ne devraient être que douce. Hadès. Il l'a si peu connu pourtant. Cela la rend triste, mais que peut elle bien y faire. Il faut juste lui laisser le temps. Un jour tout cela passera. Il a la vie devant lui ce petit loup.

    C'est en silence que la jeune louve grise a quitté la grotte des Whites ce matin là. Protégée par son pelage hivernal, elle ne sent pas le froid sec qui pourtant sévit en cette période. Elle a suivit cette odeur si familière, du bout de la truffe. Portée par le vent. Le sourire accroché aux babines.

    Les chutes de l'Evasion.
    Un endroit si merveilleux.

    Elle s'est arrêté un moment pour les contempler, à l'abri sous le couvert des arbres. Puis un mouvement a fini par attirer son attention. Une petite boule de poils noirs, courant, jouant et sautant de rochers en rochers. La jeune louve s'est délecté de ce spectacle pendant de longues minutes avant de se décider à se joindre à lui.
    A pas de loup, elle s'est avancé en douceur puis d'un bon agile s'est hissé sur le rocher se situant au dessus d'Atik. Là, elle s'y est couché avec délicatesse tout en tendant les oreilles afin de se délecter du bruit de l'eau.

    - Alors petit monstre, tu aimes le chant de l'eau ?

    Un regard que seule une mère aurait pu offrir à son fils, trahissant tout son amour pour lui. La chair de sa chair. Son bien le plus précieux. Son coeur.

_________________________________________________
.Welcome to the Freak Show.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atik
* Prince
avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 1097
▌I n s c r i p t i o n : 19/10/2007
▌A g e : 26
▌D e v i s e : Tout près des étoiles, il me semble que j'en touche une du bout des pattes
▌P u f : Sad Love, Kylie, Sacha, Blue, Espoir, Plume
▌H u m e u r : Tout dépend du moment

MessageSujet: Re: La vie continue de couler ...   Mer 16 Déc 2009, 16:37

Lui, encore tout petit, ne ce concentre pas sur les dangers de la vie, c'est peut être l'inprudence de l'enfance. Plus tard, il saura que la vie regorge de danger, mais que la vie continue son long chemin. Atik est prit par son jeu, pour l'instand il est petit et pas bien musclé, même pas du tout. La vie lui a donné des repères, mais les seules qu'il connaisse son sa mère, il sait qu'elle le protège et qu'elle l'aime comme toute les mères. Son deuxième repère, son père Ouranos, ces deux êtres qu'il aime sont des guides pour son avenir, oh il fera des bêtises étant petits, et puis il continuera sans doute à en faire lorsqu'il entrera dans l'âge de l'adolescence. Il est comme tous les louveteaux de son âge, enfin pas tout à fait, car il sait que la vie est dangereuse, il sait qu'il doit se méfier des autres, c'est peut être une bonne chose. Ce monstre lui aura au moins apprit cela, la méfiance des loups, ne faire confiance qu'à sa famille.

Lui, petit loup continue son aventure au bord des rochers, il course des feuilles qui s'envolent et tape avec ses petites pattes dans les cailloux qui roules dans l'eau pour certain. Il ne la voit pas, il ne la sens pas, il ignore sa présence pouratnt elle est bien là, elle veille sur ce qui lui est chère. Les chutes sont si bruyantes qu'il ne l'entend pas approcher, et lui faut de longues minutes avant de l'apercevoir. Atik croise son regard doré, il affiche alors un large sourire et s'approche d'elle maladroitement. Atik s'approche et escalade avec difficulté le rocher où sa mère vient de se hisser, elle lui demande s'il aime le chant de l'eau. Alors le louveteau au sombre pelage se blottit dans les pattes de sa mère et répond:


- Oui. Mais au début sa faisait mal aux oreilles.

Atik se roule dans les pattes de sa mère puis pose doucement sa petite patte noire sur le museau de Eve. Il colle doucement son oreille contre le poitrail de sa mère, et il ferme les yeux. Le jeune prince écoute avec attention le coeur qui bat dans la poitrine de sa maman, il l'entend depuis toujours se tam-tam qui le fait vivre, et l'entendre le rassure. Les cuachemards le hante encore la nuit, il le voit même, enfin il la vu une fois dans le lac. Alors doucement Atik ouvre les yeux et lève la tête pour regarder sa mère dans les yeux.

- Maman ... Atik se lève et se dresse pour murmurer un secret dans le creux de l'oreille de sa mère. - ... Il était dans le lac. Et il me suit partout.

Puis le louveteau s'assoit et la regarde, il espère qu'elle fera quelques chose pour qu'il ne le suivent plus. Pour que sa mère l'arrêtent, à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Eve
* Alpha
avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 983
▌I n s c r i p t i o n : 30/12/2007
▌A g e : 33
▌D e v i s e : Un sourire est plus fort que toutes les armes.
▌P u f : Lili
▌H u m e u r : Mitigée

MessageSujet: Re: La vie continue de couler ...   Mar 22 Déc 2009, 20:59

    Elle sait qu'il ne l'a pas vu tout de suite et pour cause, Eve sait être discrète. C'est d'ailleurs cette discrétion et cette finesse qui lui ont permis de rester en vie, assez longtemps pour voir ce petit coeur. Atik. Sa raison d'être. Elle le connaît à peine, puisqu'il vient tout juste de naître, mais un lien si fort les unis qu'ils s'appréhendent déjà comme les deux griffes d'une pattes. Certes il ne lui ressemble pas, mais la jeune louve au pelage parsemé de nuances grises s'en moque. Elle sait que dans ce petit être coule son propre sang, et même s'il est souillé par celui d'un monstre, cela n'importe pas à son regard de mère. Elle l'a observé longtemps en silence, s'amusant de le voir jouer, découvrir cet environnement. A son âge, tout est nouveau. Alors on s'émerveille, de chaque être, chaque chose. Puis elle s'est approché et finalement, Atik s'est aperçu de sa présence. La joie a rempli le coeur d'Eve lorsqu'il s'est précipité vers elle avec tant d'amour dans le regard. Elle l'a accueillit avec toute la chaleur maternelle qu'elle possède, une lèche affectueuse sur le sommet de son petit crâne pour accentuer le tout. Il s'est roulé entre ses pattes protectrices. Eve s'est alors amusé de la remarque du petit loup. Il a encore tant à apprendre et à découvrir.

    - Tes oreilles s'habituent à son chant tout comme tes pattes s'habituent à son touché humide et froid.

    Mais il semblerait que le petit loup aime déjà beaucoup jouer avec l'eau. Eve le comprend. C'est vrai que ce liquide cristallin qui s'écoule entre les rochers a quelque chose de magique, d'apaisant. Elle ferme les yeux, prend une grande inspiration et profite de ce moment de calme passé en compagnie de son fils.
    Pourtant le rêve aura été de courte durée, le temps qu'Atik évoque ce monstre qui a détruit une part d'elle même bien qu'il lui ai offert le plus beau des cadeaux.
    A cette pensée, Eve eut un frisson et tenta de dissimuler son malaise. Elle devait garder la face devant ce petit, apparemment bien plus touché par cet évènement qu'elle n'aurait pu le croire.

    La jeune louve glissa sa truffe dans le pelage de son fils.

    - Atik. Mon petit Ange. Tu n'as rien à craindre de ce loup. Il a disparut à tout jamais et ne reviendra pas, je te le promets. Ce que tu as vu dans le lac, c'est ce que l'on appelle le reflet. Viens avec moi, je vais te montrer.

    Sans attendre elle se leva et sauta en contrebas tout en prenant bien soin de se retourner régulièrement pour voir si Atik tenait la cadence. Bien sur elle n'allait pas vite, et empruntait des chemins faciles pour le petit loup. Une fois qu'elle eut trouvé ce qu'elle cherchait, elle s'arrêta et baissa la tête. Au dessous d'elle, une petite étendue d'eau, aussi calme que la source. Un sourire étira ses babines et d'un coup d'oeil, elle encouragea son fils à venir observer ce qu'elle voyait sur la surface de l'eau. Une louve grise aux yeux dorés. Elle.

_________________________________________________
.Welcome to the Freak Show.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atik
* Prince
avatar

Féminin ▌M e s s a g e s : 1097
▌I n s c r i p t i o n : 19/10/2007
▌A g e : 26
▌D e v i s e : Tout près des étoiles, il me semble que j'en touche une du bout des pattes
▌P u f : Sad Love, Kylie, Sacha, Blue, Espoir, Plume
▌H u m e u r : Tout dépend du moment

MessageSujet: Re: La vie continue de couler ...   Sam 09 Jan 2010, 14:27

Atik buvait chaque parole de sa mère, il savait qu’avec elle sa vie n’était pas en danger. Il éprouvait une confiance aveugle en sa mère. Pour lui c’était normal, Eve était sa mère, il était de son devoir de l’écouter et de prendre en compte les bons conseils de celle qui lui avait fait le plus beau cadeau du monde, lui donner la vie. Certes des bêtises il en ferait plusieurs même, il blesserait certainement des gens, mais la vie est faites pour apprendre. Malgré la présence rassurante de sa mère, le louveteau noir est sans cesse hanté par le monstre de sa naissance. Mais il doit vivre avec, et ce sera sans doute pour toute sa vie. Pourtant lorsqu’il raconte à sa mère qu’il a vu le monstre dans l’eau, Eve semble étonné et mal à l’aise, pourquoi ? Cependant, la louve au pelage gris le dissimule rapidement et Atik ne comprend pas vraiment pourquoi, elle aussi à peut être peur qu’il revienne. Mais la belle louve glisse sa truffe dans le sombre pelage du louveteau, puis elle lui explique, le monstre ne reviendra pas, sa mère lui en fait même une promesse.

Le jeune louveteau baisse les yeux, il a tout de même peur, il la vu, mais il continue d’écouter sa mère qui lui explique que c’est simplement son reflet qu’il a vu dans l’eau. Le louveteau noir est peu convaincu, mais sa mère lui demande de la suivre pour lui montrer, alors faisant confiance à sa mère, il la suit. Eve descend du rocher et avance doucement pour permettre à son fils de la suivre. Atik lui zigzag entre les rochers sur les pas de sa mère, il glisse par deux fois sur la roche mouillé et la mousse, mais il se rattrape. Bientôt la grande louve s’arrête devant une petite source d’eau, elle se penche au dessus de l’eau, Atik observe longtemps, le loup dans l’eau ressemble étrangement à sa mère. Alors il lève vers cette dernière son petit regard doré.


- Maman le loup dans l’eau il te ressemble. Le reflet c’est un loup qui vit dans l’eau et qui te ressemble ?

Atik regarde à nouveau l’eau, il s’approche à son tour et voit un loup noir. Il est d’abord apeuré de revoir le loup qui le terrifie tant, alors il se place dans les pattes de sa mère, puis constate avec étonnement que le loup noir est lui aussi dans les pattes du loup gris. A nouveau Atik lève son regard vers Eve, cette fois il reste silencieux et interroge sa mère en silence. Mais son regard ne peut s’empêcher de fixer le loup noir qui le regarde dans les yeux. Le louveteau noir regarde avec plus de curiosité qu’avant, Le petit white regarde son pelage, il porte sur les épaules des taches grises, il remarque alors la même tache grise sur l’épaule du loup dans l’eau.

- Maman, Maman ! Regarde, le loup noir, il a la même tache grise que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie continue de couler ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie continue de couler ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sablier du temps...
» Décors Moria et Autres.
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» La partie continue [IMPORTANT]
» Birmanie: Ca continue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Wolf :: N0RD :: ●● Les Chutes de l'Évasion-
Sauter vers: